Vous souhaitez diffuser largement une information et la rendre accessible au plus grand nombre ?

Voici quelques règles pour faciliter la lecture et la compréhension de vos documents.

Ces règles aideront notamment les personnes :

  • qui ont un handicap intellectuel ou visuel ,
  • qui n’ont pas le français comme langue maternelle,
  • qui ont des difficultés à lire.

Les règles présentées ici sont, pour la plupart, extraites du guide Facile à lire et à comprendre.

Ces règles sont complétées par des informations extraites de l’article « accessibilité des documents texte » de l’association Valentin Haüy.

De manière générale, avant de vous lancer dans la réalisation d’un document d’informations, il faut définir à qui vous vous adressez.

Une fois cela fait quels sont les principaux points auxquels faire attention pour faciliter la lecture et la compréhension de vos documents ?

Faciliter la lecture

Quel style d’écriture choisir ?

  • Utiliser toujours une police (type d’écriture) claire et facile à lire. Par exemple Arial ou tahoma.
  • Eviter d’écrire des mots entiers en majuscules. Les minuscules sont plus faciles à lire.
  • Utiliser un seul type d’écriture dans votre texte.
  • Eviter de souligner le texte.

Comment organiser votre information dans le document ?

  • Commencer une nouvelle phrase sur une nouvelle ligne.
  • Ne séparer pas 1 mot sur 2 lignes.
  • Aligner votre texte à gauche.
  • Utiliser des points (puces ou numéros) pour faire une liste.
  • Numéroter les pages de votre documents.

    Les couleurs

    Utiliser des couleurs bien contrastées, en veillant notamment à ce qu’il y ait un contraste suffisant entre la couleur du texte et la couleur de l’arrière plan.

    Voici 2 outils pour vous aider dans le choix des couleurs :

    • snook.ca pour vérifier vos contrates,
    • contrast finder pour trouver des contrastes valides proches de vos couleurs d’origine.

    Faciliter la compréhension

    Pour faciliter la compréhension, il est nécessaire de faire attention aux mots utilisés et à la rédaction du texte.

    Le choix des mots

    • Utiliser des mots faciles à comprendre.
    • Utiliser des exemples pour expliquer les choses.
    • Eviter d’utiliser des initiales, des abréviations ou des sigles.

    La rédaction

    • Faire des phrases courtes,
    • S’adresser directement aux gens en utilisant des mots comme « vous »,
    • Utiliser des phrases positives plutôt que négatives quand c’est possible.
    • Utiliser des phrases actives plutôt que passives. Par exemple dites plutôt « La secrétaire vous enverra la fiche d’adhésion » plutôt que « vous recevrez la fiche d’adhésion envoyée par la secrétaire ».

    Pour aider à la compréhension, vous pouvez mettre des images à côté du texte pour l’illustrer.

    Pour les personnes déficientes visuelles, pensez à décrire vos photos ou tout autre objet visuel comme les graphiques, diagrammes.

     

    close

    Newsletter mensuelle

    Politique de confidentialité