Libérer la parole des femmes ne suffit pas, il faut les écouter

Les inégalités entre les femmes et les hommes restent aujourd’hui préexistantes. Elles se manifestent sous différentes formes dans tous les domaines de la société : sexisme ordinaire, inégalités salariales, violences conjugales…

La Fondation des Femmes propose un plan d’urgence pour l’Égalité avec 10 mesures à faire valider dans les 100 premiers jours du prochain quinquennat par les décideurs·ses de demain.

1- Investir au minimum 1 milliard d’euros par an pour mettre fin aux violences conjugales.

2- Créer une coordination nationale de la lutte contre les violences faites aux femmes.

3- Mettre en place des tribunaux et des brigades spécialisés.

4- Constitutionnaliser de droit à l’IVG.

5- Garantir l’éducation de chaque enfant à l’égalité, à la sexualité et à la vie affective, et lutter contre l’industrie

pornographique.

6- Garantir l’accès pour chaque citoyenne à des services de santé de qualité.

7- Lancer un Grenelle de l’égalité salariales.

8- Adopter une loi pour l’émancipation économique des femmes.

9- Allonger le congé paternité obligatoire, revaloriser le congé maternité.

10- Adopter une réelle diplomatie féministe.

Signez la pétition de la Fondation des Femmes et des associations de terrain pour demander aux candidat·e·s à la présidentielle de s’engager pour l’Égalité avec un plan d’urgence dans les 100 premiers jours du quinquennat !

close

Newsletter mensuelle

Politique de confidentialité